Le
Vrai
Journal

En ce samedi 30 mars,

Monsieur le Maire de Biganos, Bruno Lafon, a remis aux jeunes citoyens de 18 ans leur livret de citoyen et leur carte d’électeur.
Cette cérémonie a permis à Monsieur le Maire de rappeler les principes fondamentaux de notre république. La liberté si dure à acquérir, l’égalité, sujet majeur du devenir de notre société où chaque jeune citoyen est en attente d’une société moins inégalitaire, la fraternité principe inaliénable pour bien vivre ensemble.FF

De cette base universelle, Bruno Lafon, maire de Biganos, s’est réjoui de l’engagement de nos jeunes citoyens, acteurs désormais de notre vie démocratique. Cette écoute de la jeunesse est un atout immense à l’évolution de notre société. Bruno Lafon a un désir profond de les écouter car toutes les décisions prises ont pour objectif d’améliorer notre vie quotidienne mais aussi de leur construire un avenir meilleur.

L’importance de notre jeunesse est sans commune mesure avec les années antérieures. Dans cette période de mutation, Monsieur le maire a la ferme conviction que la jeunesse est un atout majeur pour répondre aux besoins des années futures et envisager les perspectives d’avenir. Leur maturité de réflexion, leur engagement sur des sujets essentiels, leurs solutions innovantes pour bien vivre ensemble permet à Bruno Lafon de mieux appréhender notre ville de demain.

Cette cérémonie est un symbole mais surtout un investissement citoyen et chacune et chacun ne peut que se réjouir de leur engagement politique au sens noble du terme.

 

 Le crématorium de Biganos est très attendu

 

Situé sur la zone commerciale, il va être inauguré le 22 mai et permettre jusqu’à 900 crémations chaque année.
Un équipement qui sera utilisé bien au-delà du Bassin .

La terre du cimetière était gorgée d’eau. Un jour d’hiver en allant voir la tombe de son père,  Le maire de Biganos, Bruno Lafon, a été saisi par ce triste spectacle. Cette idée est venue naturellement ce matin gris : la réponse est peut-être la crémation. « Je n’y connaissais rien. Je m’y suis intéressé. Et j’ai découvert que les familles le demandaient de plus en plus, et qu’en Gironde, les crématoriums existants étaient saturés et éloignés du Bassin », raconte t-il. Plus »

Retour sur une très belle soirée qui a eu lieu ce samedi 16 mars la salle des fêtes de Biganos.

Plus de 200 personnes, des représentants de la municipalité avec M. Alain Pocard Maire adjoint à la vie associative, mesdames Sophie Banos, Sandrine Labernede, Isabelle Lejeune conseillères municipales, ainsi que les associations solidaires avec le P.H.A.R.E, tel que le comité des Fêtes pour ce repas Landais, et l‘animation danse avec Mouv’N’Dance et ses jeunes plein d’enthousiasme et de « Professionnalisme ».

Plus »

En France, le plan local d’urbanisme (PLU), ou le plan local d’urbanisme intercommunal (PLUI), est le principal document de planification de l’urbanisme au niveau communal (PLU) ou intercommunal (PLUI).
Il remplace le plan d’occupation des sols (POS) depuis la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains du 13 décembre 2000, dite « loi SRU »1.

Le PLU est régi par les dispositions du code de l’urbanisme, essentiellement le titre V du livre 1er.

Photo A-P

Ville de Biganos

 

La loi d’engagement national pour l’environnement ou « Grenelle II », du 12 juillet 2010, a modifié plusieurs aspects du PLU : prise en compte de la trame verte et bleue, orientations d’aménagement et de programmation, PLH (programme local de l’habitat) voire PDU (plan de déplacement urbain) intégré dans celles-ci…
De plus, lorsque l’EPCI (Établissement public de coopération intercommunale) a la compétence intercommunale, le périmètre du PLU est celui de l’intégralité de l’EPCI (on parle alors de « PLUI »).
(Wikipédia en français) Plus »

C’est ce dimanche, voire en début de semaine que l’on saura s’il y a un risque de pollution de nos côtes par le

naufrage de ce navire le « Grand América ».

Le pétrole devrait atteindre les rivages dimanche soir ou début de semaine a déclaré le Ministre de la Transition écologique.

Alors même si ce n’est pas un pétrolier avec des milliers de tonnes, comme l’Erika en décembre 1999, avec la tempête qui suivra …

Le risque est bien présent, même si paraît-il c’est seulement … 2200 tonnes dans la soute (quand même) qui risque de créer une marée noire). !

De plus ce cargo a coulé à plus de 4600 m de fond avec 2000 véhicules d’occasion retirés du marché, espérons que ce ne sont pas des véhicules de la prime à la casse pour réduire l’effet de serre alors que nous sommes des milliers à manifester pour la sauvegarde du climat.De quoi être en colère contre ces cargos poubelles qui sont encore en activité.

Il y a c’est vrai la pollution des plages, mais également toute la production de ce qui fait la richesse de notre bassin .. les huitres et tous les producteurs du bassin doivent être bien sûr vigilents.

Mais Il y a également le risque pour le milieu marin et côtier, pour les oiseaux en particuliers alors si lors de vos promenades vous avez hélas trouvé un de ceux-ci, n’hésitez pas à contacter le centre de soins LPO Audenge qui se tient prêt à intervenir,

Adresse : Domaine de Certes-Graveyron, 47 Avenue de Certes, 33980 Audenge 

Téléphone : 06 28 01 39 48

ROBTOR J.