Le
Vrai
Journal

En présence de nombreux enfants, d’adolescents et de jeunes, cette 74ème commémoration du 8 mai 1945 a été vécu par tous comme un moment fort de partage et d’écoute en souvenir de celles et ceux qui s’engagèrent au péril de leur vie, souvent jusqu’au sacrifice ultime, pour rétablir la France dans son honneur.
La cérémonie était placée sous la présidence de Monsieur le Maire, Bruno Lafon, avec Maya van Leynseele, Maire Junior de notre ville et de l’Association Boïenne des Combattants.


Le Maire à travers son discours au vin d’honneur a rappelé que le 8 mai célèbre à la fois la fin des combats, la commémoration de la victoire et de la paix, et l’hommage aux résistants pour la France. De nos jours, qui peut affirmer que la paix est définitivement acquise ?
Chacun sait qu’elle est un bien commun, précieux, un bien que nous possédons sur notre territoire, mais au combien fragile.
Celles et ceux qui sont nés après la guerre, doivent se souvenir avec humilité de cette période. La plupart d’entre nous n’avons pas été les témoins directs de cette tragédie. Nous n’avons pas été confrontés à des choix dramatiques personnels ou collectifs.

Bruno Lafon
a conclu que cette histoire nous oblige, à ne pas oublier les causes qui entrainent la guerre puis ses conséquences, à nous souvenir des valeurs de solidarité, de tolérance, de respect et de fraternité transmises par ceux qui permirent le retour de la France Libre. Nous célébrons aujourd’hui les 74 ans de la capitulation, pour éduquer nos Enfants à ne jamais oublier.

 

Vous devez être connecté pour déposer une réponse.