Le
Vrai
Journal

Il est de mise depuis la nuit des temps de parler d’égalité et rarement d’équité.

Or, ces deux termes ont une connotation bien différente, en effet :

– L’équité fait référence à des notions d’impartialité et de justice,

– L’équité étant le moyen de parvenir à l’égalité pour le plus grand nombre

Mais, le pouvoir, les privilèges mais aussi le genre, la diversité, la santé, le niveau d’éducation, de revenues, de capacité, … créent l’iniquité. Peut-on donc changer et améliorer les situations d’iniquité pour atteindre le plus d’égalité possible dans la vie de tous les jours ?

L’équité  repose sur la volonté de comprendre les gens et de leur donner ce dont ils ont besoin pour s’épanouir et vivre des vies saines. Par ailleurs, l’égalité repose sur la volonté d’offrir la même chose à toutes les personnes pour qu’elles puissent s’épanouir et vivre des vies saines. Tout comme l’équité, l’égalité vise à promouvoir la justice, mais l’égalité ne peut être atteinte que si tous les individus partent du même point de départ et ont les mêmes besoins.

C’est pourquoi, chaque société au fil du temps s’est organisée pour améliorer le quotidien des humains  De la cellule familiale à une prise en charge par la collectivité  des politiques d’éducation (Ecole obligatoire) de Santé (vaccination, prévention, actions sur le tabagisme, l’alcool, l’alimentation, les activités sportives, la  prise en charge des risques…) de services à la personne (garde d’enfants, d’hébergement des personnes âgées,…) d’Emploi (développement économique, Agence de l’emploi…) d’amélioration de la sécurité, d’accès à la Culture ; l’ensemble de cet arsenal concourt à gommer les iniquités entre les individus et de fait à améliorer l’égalité de traitement entre eux.

Ces outils que sont les politiques publiques se déclinent au plan local et chaque collectivité en fonction des spécifiés peuvent corriger, amender celles-ci en introduisant des actions concrètes qui se rapprochent le plus possible à la demande.(Exemple mise en place d’une structure pour handicapés, de cellule pour aider au premier emploi …etc)

Or, les seules politiques publiques ne peuvent à elles seuls tendres vers une égalité maximum sans parler de droits individuels et collectifs. Ceux-ci sont intimement liés et à l’origine de la laïcité.

Être impartial  et s’appuyer sur  des droits reconnus par la loi sont des critères qui doivent  permettre  aux sociétés d’être plus équitable, donc plus égalitaire.

Utopie ?

« La première égalité, c’est l’équité » citation de Victor Hugo.

Vaste sujet de réflexion à l’heure où l’individualisme et le tout pour soi et le tout, tout de suite, sont érigés en dogme.

Égalité : Donner la même chose à tous                             Équité : Être juste en chaque situation

 

 

Le 15 Septembre 2019 – GB

 

Vous devez être connecté pour déposer une réponse.