AGIR
POUR VOTRE
AVENIR

Dans la dernière tribune libre, la candidate déclarée aux prochaines élections municipales a tenté de nous donner un cours de gestion. Je me permets de reprendre son argumentaire : le budget de fonctionnement a supporté le financement de 20 millions d’euros d’investissements cette année, au détriment du quotidien : la réfection de la rue Victor Hugo et chemin de Mariney, les opérations de réparation de voirie en bi- couche, la pose et la mise en service d’un système de vidéo protection urbain, le parking à l’école du lac vert ne sont pas à priori du quotidien pour la candidate. On peut se demander quelle serait sa prise de décisions si elle était aux affaires municipales ?
Je reprends l’article en argumentant, je cite, que les dépenses d’équipement coûtent 727 euros par habitant. D’abord, ce chiffre est erroné. Il est officiellement de 437 euros par habitant. Un petit écart de 300 euros pour une population de plus de 10000 habitants ne donne pas le même regard sur la réalité. Mais un chiffre reste un chiffre, s’il n’est pas mis dans sa globalité. Pour faire évoluer notre ville, il faut et faudra toujours des investissements en maîtrisant nos impôts. Quelle surprise ! Dans l’article du Sud ouest, Biganos est une des villes où les habitants payent le moins d’impôts en Gironde et détient le plus faible taux d’imposition du Bassin d’Arcachon. Renforcer les services aux habitants sans augmenter nos impôts a toujours été la priorité de Bruno Lafon. Les électeurs choisiront le 15 mars pour une poursuite de cette gestion maîtrisée ou pour un autre biganos.


A.M

Vous devez être connecté pour déposer une réponse.