AGIR
POUR VOTRE
AVENIR

Déjà un an !

Notre liste « Agir pour notre avenir » l’emportait largement avec 66,94% des suffrages. Cette confiance accordée dans un contexte particulier du Covid 19 qui venait de frapper notre pays …

Depuis nous nous sommes mis au travail pour appliquer notre programme et être à votre service comme nous l’avons toujours fait, pour que notre commune poursuive ses mutations et s’adapte à l’évolution de notre société !

Jeunesse, économie, social, culture, sécurité, urbanisme, milieu associatif etc … sur tous les fronts nous sommes à vos côtés afin d’agir pour votre avenir ! A très vite.

Votre Maire.
Bruno Lafon

 

Suivez nous sur la page FaceBook de la ville de Biganos :
https://www.facebook.com/Ville-de-Biganos-1644245652465581

FaceBoock ville de Biganos

La ville de Biganos a été retenue cet AM pour être centre de vaccination pour le nord bassin.

Ce centre, sera installé à la salle des fêtes, sera en mesure d’ouvrir grâce à la mobilisation du personnel municipal qui a monté, très professionnellement le dossier présenté à la préfecture.
Ce dossier a donc reçu la totale reconnaissance de l’Etat qui a retenu Biganos parmi plusieurs candidatures.
Les implantations retenues dans le département visent à mailler le territoire tout en tenant compte des contraintes logistiques liées à la conservation du vaccin.

Cela va demander beaucoup de travail et de sacrifices pour une durée d’au moins 6 mois pour l’ensemble des équipes d’élus et des collaborateurs de la ville !

Une information plus technique vous sera présentée sur le site de la ville dans les prochaines heures.

Encore Merci aux élus et aux services qui se sont grandement impliqués en peu de temps, pour remplir toutes les conditions favorables à l’accueil de ce centre de vaccination.

AP

Comme à son habitude, à la fin de chaque élection, Mme Cazeaux conteste le résultat des urnes Boïennes.     (Tiens, cela nous rappelle une affaire outre atlantique)

 

Mais revenons à Biganos,
Par une protestation, enregistrée le 23 mars 2020, Mme Annie Cazaux demande au tribunal

  • D’annuler ou de réformer les résultats des opérations électorales qui se sont tenues le 15 mars 2020 en vue de l’élection des conseillers municipaux de Biganos ;
  • De déclarer inéligible M. Lafon, en application de l’article L. 118-4 du code électoral.

Un recours juridique très largement rejeté lors du délibéré après l’audience du 12 novembre du tribunal administratif de Bordeaux.

Regardons en détail le compte rendu du jugement du contentieux électoral :


Plus »

17. décembre 2020 · Commentaires fermés sur Port ou Contre · Catégories: Flashs info

Le plaidoyer contre l’adhésion de la commune au Syndicat Mixte des Ports du Bassin d’Arcachon de madame Cazaux hier soir en Conseil municipal était pathétique.

 

Comme elle le dit elle-même, durant des décennies les seules personnes qui se sont passionnés pour les ports communaux de Biganos, ce sont les usagers. Ce sont eux qui en ont fait ce qu’ils sont aujourd’hui et c’est sous l’administration du Maire Bruno Lafon et d’Alain Ballereau que la mairie a commencé à apporter ces moyens aux ports de Biganos qui sont, en effet, devenus une vitrine pour notre ville.

Il est toujours de bon ton d’être en accord avec les manifestants… Surtout lorsque l’on est dans l’opposition en campagne électorale depuis plus de six ans. Mais madame la conseillère municipale cheffe du groupe d’opposition le sait très bien, ce n’est pas la première fois que Biganos travaille avec un syndicat. Profiter ainsi des craintes que suscite toute proposition de changement est pathétique.

 

 

Nous travaillons déjà avec le SIBA et le SDEEG. Nous n’avons pas à nous plaindre de la gestion des eaux usées ou de l’éclairage public dans son ensemble. Pas plus que si nous le faisions en interne. Faut-il reprendre ces compétences en régie ? Certainement pas. Les moyens financiers qu’il nous faudrait pour y faire face seuls seraient multipliés. Une gestion en syndicat reste publique sous le contrôle des communes, mais nous partageons nos moyens et nos compétences afin de répondre à nos besoins communs.

 

Les communes du Bassin d’Arcachon et le Conseil Départemental se regroupent aujourd’hui pour gérer les ports équitablement. Chaque port gardera son identité, ses particularités, sous le contrôle de chaque commune, mais les moyens déployés seront intercommunaux. La ville de Biganos adhère ainsi au Syndicat Mixte des Ports du Bassin D’Arcachon avec deux ports fluviaux en zone naturelle. Que peut-on espérer de mieux ? A Biganos il nous reste des centaines de mètres de digues délaissées durant des décennies à refaire. Il faut draguer les ports, mettre en place une police portuaire pour des ports de plus en plus sollicités et attractifs. Il nous faut mettre en place un usage équilibré, durable et en accord avec cet environnement exceptionnel… Un coût de plusieurs millions d’euros. Il faut également sortir des dizaines de bateaux qui ont accoster illégalement en zone naturelle protégée.

 

 

 

Madame Cazaux souhaite mettre en évidence notre incompétence parce que nous proposons de gérer les ports en Syndicat des Ports du Bassin D’Arcachon. Nous ne serions pas capables selon elle de faire face à tous ces travaux. Moi, je réponds oui ! La preuve ! Nous y faisons enfin face avec réalisme et pragmatisme et l’incompétence, c’est de ne pas vouloir le faire ainsi.

 

Enrique ONATE

 

Mon engagement avec Florence Lassarade sur le sujet de l’environnement pour les Sénatoriales 2020 n’ayant plus à se justifier,  je souhaite faire émerger, entre autre, le thème de la forêt, du bois, de la biodiversité, du carbone et surtout du rapport de la société avec l’arbre. Je dénonce les affirmations et arguments déviés voire erronés émis par certains !

La polémique sur l’arbre de Noël de Bordeaux en est l’exemple même !

Je ne reviens pas sur toutes les contres vérités qui ont été avancées, cela serait trop long..
Je conseille simplement à Mr Hurmic de planter un arbre dans un lieu central de la ville. Je lui laisse même le choix de l’essence, de préférence adaptée au sol et au climat (à venir) de notre Région.
Ainsi à la période de Noël il pourrait le faire décorer pour que les enfants puissent continuer à rêver !

Quant aux petits arbres distribués dans la ville où la métropole, les forestiers de la Région se feraient un plaisir de céder tous les pins de la 1 ère éclaircie, comme cela se fait déjà sur une bonne partie de la Gironde !
Chacun y trouverait son compte et le bilan carbone ne serait que meilleur ! Bref du bon sens, comme nous pouvons en avoir en ruralité !!!

 

Bruno Lafon