AGIR
POUR VOTRE
AVENIR

Dès l’annonce de Bruno Lafon à candidater pour les élections municipales, tout versement d’une somme d’argent pour le soutenir rentre dans les comptes de campagne. Le règlement des comptes de campagne est strict et doit être respecté par tous les candidats.

Qui peut financer la campagne électorale ?

Dans les recettes sont distingués les financements par des personnes physiques et les financements par des personnes morales :
Une même personne physique ne peut pas, lors d’une même élection, financer la campagne d’un ou de plusieurs candidats pour une somme totale dépassant 4 600 euros.
L’article 26 de la loi du 15 septembre 2017 pour la confiance dans la vie politique(nouvelle fenêtre) modifie l’article L 52-8 du Code électoral et dispose que seules les personnes physiques de nationalité française ou résidant en France peuvent désormais verser un don à un candidat.
Les dons en espèces ne peuvent pas excéder 150 euros et le montant global des dons en espèces faits à un candidat ne peut pas être supérieur à 20% du montant des dépenses autorisées.
Les seules personnes morales admises à participer au financement de la campagne électorale d’un candidat sont les partis ou groupements politiques.
Aucune contribution ne peut provenir d’autres personnes morales de droit privé (entreprise, association, etc.) ou de droit public (établissement public, collectivité territoriale, etc.).
Vous trouverez ci- dessous un tableau indiquant la somme déductible des impôts suivant votre don et les coordonnées du mandataire.

Depuis l’ouverture du blog de campagne de notre adversaire, nous retrouvons les mêmes articles que sur le blog existant durant cette mandature.


Aujourd’hui, nous sommes en campagne électorale et nos concitoyens attendent surtout des idées, des propositions, des oppositions constructives projet contre-projet qui font avancer le débat démocratique.
Le seul argument de campagne pour le moment est la diabolisation du  Maire sortant, sachant que cette opposition a voté plus de quatre-vingt-dix pour cent des délibérations au conseil municipal. Plus »

Stéphane Hiscock   France Bleu Gironde

A bientôt 64 ans le maire de Biganos Bruno Lafon brigue un troisième mandat. Il part en campagne avec une équipe renouvelée et toujours sans étiquette politique pour « continuer le travail » auprès des boïens.

Bruno Lafon © Radio France – Stéphane Hiscock

A l’approche des élections municipales de mars prochain,

Bruno Lafon présente aux Boïennes et aux Boïens sa candidature avec la liste « Agir pour votre avenir ».

Vous souhaitez en savoir plus ?

Cliquez sur la lettre ci-dessous !

LETTE DE CANDIDATURE BRUNO LAFON